Revenir au site

Quelle surface faudrait-il repeindre pour stopper le réchauffement climatique ?

Si nous avons créé Aircool, c'est pour son effet bénéfique pour le climat.

Il y a en fait 2 effets positifs : le premier, c'est la réduction des émissions de CO2 car la climatisation va moins fonctionner. Moins de consommations d'électricité et moins de fuites de fluides frigorigènes, un gaz présent dans les climatiseurs ayant un impact 3000 fois plus important que le CO2, c'est moins de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

Mais repeindre son toit avec Aircool a un autre avantage : grâce à l'augmentation de l'albedo, notre solution permet de "refroidir" la planète.

Un effet banquise 🧊

Commençons par les basiques : le noir absorbe la lumière et le blanc la réfléchit.

Jusqu'ici tout va bien.

Le noir le plus noir du monde, le "Vanta Black" ne réfléchit aucune lumière visible, il va donc stocker la lumière et chauffer.

A l'inverse, un matériau "ultra blanc" va réfléchir 100% de la lumière et restera frais.

Ce principe, c'est l'albedo.

N'importe quel matériau, naturelle ou synthétique, a un albedo compris entre 0 et 1.

Voici quelques exemples. Les images viennent de la conférence de l'architecte Bjark Ingels.

Pour une toiture ayant opté pour le Cool Roofing, nous sommes autour d'un albedo de 0,80.

Regardons désormais l'effet sur la température de la Terre.

La Terre a une température moyenne de 15°C.

Si elle était entièrement recouverte d'eau, elle aurait une température moyenne de 27°C 🥵 et si elle était recouverte à un tiers de glace, seulement 0°C 🥶

L'albedo a donc une importance non négligeable sur la température de notre planète.

Ainsi, en appliquant notre peinture en toiture, nous refroidissons un peu la Terre.

Un document mystérieux 🧮

Un ancien ingénieur, formé au MIT et désormais à la retraite, m'a envoyé il y a peu un document étonnant, illisible pour 99% de la population. 😲

Il réalisait un calcul permettant de calculer l'abaissement en CO2 dans l'atmosphère de notre solution.

Le document commence par ça :

Bon clairement, malgré ma licence de physique et mes études d'ingénieur, je n'ai rien compris 😄

Nous l'avons fait vérifier par des professeurs de physique et de mathématique, tout est correct.

Sa conclusion est en revanche très claire : pour 100 m² de toiture repeinte, nous réduisons l'équivalent de 15 tonnes les émissions de CO2 dans l'atmosphère en abaissant la température de la planète.

C'est super cool !

Optimiste ou défaitiste ?

Prenons un peu de recul sur notre impact.

Si nous voulions annuler les émissions du monde entier, il faudrait alors annuler nos émissions de 40 milliards de tonnes de CO2 chaque année.

Un simple produit en croix permet de dire qu'il faudrait alors peindre 266 000 km² en blanc chaque année. La moitié de la surface de la France métropolitaine.

C'est...beaucoup 😅

Pour les optimistes, si on ramène cela à la population mondiale active (5 milliards de personnes), cela correspond à une surface de 53 m² par habitant. Cela fait tout de suite moins peur. Un m² par semaine et par humain et hop, le problème du climat est réglé.

Le dimanche , au lieu de faire ton footing matinal, on pourrait faire le "sunday cool roof", tu prends un rouleau de peinture et tu repeins ton toit ou une partie de ta route !

Bon, il est clair que nous n'allons pas repeindre 266 000 km² par an avec notre peinture et qu'il n'y a pas 5 milliards de personnes qui vont s'y mettre d'un coup.

Il est évident que toutes les solutions, techniques, politiques, organisationnelles, pour réduire nos émissions de CO2 doivent être mise en place.

Mais l'idée que notre solution ait un double effet Aircool (vous l'avez ?), on trouve ça assez génial et on voulait vous le partager.

D'ailleurs, si vous souhaitez participer au développement d'Aircool, n'hésitez pas à nous faire signe, toutes les bonnes initiatives sont bonnes à prendre !

A bientôt 😘

Pour les plus courageux, voici le fameux calcul que l'on m'a envoyé 🤩

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK