Revenir au site

Est-ce que le Cool Roofing fonctionne vraiment ?

C'est une question récurrente lors de nos rendez-vous : "Combien vais je faire d'économies grâce à votre solution ?"

Il existe 2 méthodes pour répondre à cette question. Comparer un même bâtiment avant/après sur 2 périodes différentes ou comparer 2 bâtiments similaires sur un même été.

Le détail de ces 2 méthodes et les résultats sont indiqués ci-dessous.

Première méthode : comparer par rapport à l'été précédent

Pour valider les économies, une première méthode est possible, mais elle a de nombreuses limites. L'idée est de mesurer les consommations de climatisation avant que l'application de notre peinture ne soit réalisée, puis après son application.

Il y a deux problèmes à cette méthode. Une fois que votre toit est blanc grâce au cool roofing, la météo ne va pas être la même que lorsque votre toit était noir. Il est alors possible de corriger l'effet de la météo grâce aux DJU, mais cette méthode n'est pas exacte, il est par exemple très difficile de quantifier les apports solaires d'une année sur l'autre.

Le second problème, c'est qu'il se peut que les habitudes de consommations de votre entreprise varient. Une température de consigne plus ou moins importante, des horaires qui changent, un agrandissement, des nouveaux équipements etc...

Vous le comprendrez, cette méthode n'est pas idéale, impossible d'établir une vérité objective.

Cela dit, il existe une seconde méthode qui permet de valider objectivement et avec certitude le gain apporté par notre solution.

Seconde méthode : comparer 2 bâtiments similaires sur un même été.

C'est ce qu'à fait le bureau d'études Esope.

Ils ont sélectionné 2 bâtiments similaires, côte à côte. L'un a conservé sa toiture noire, et sur l'autre, une peinture blanche réflective identique à Aircool a été appliquée.

Ils ont ensuite mesuré la température dans les 2 bâtiments pendant un été complet.

Tout d'abord sans utiliser de climatisation, puis avec l'usage de la climatisation.

Résultats sans climatisation

Le résultat sans usage de la climatisation est sans appel : il fait 6 degrés de moins dans le bâtiment avec la toiture blanche réflective, repeinte avec le système de cool roofing.

Il fait 31°C dans le bâtiment noir et 25°C dans le blanc. La différence de température sur la toiture est tout aussi impressionnante. Le toit noir monte à 52°C quand le toit blanc reste à 37°C. C'est un paramètre important car une toiture qui chauffe se dilate, augmentant le risque d'infiltration d'eau dans la structure.

Regardez les graphes ci-dessous. Lorsque le texte est en rouge, il s'agit du bâtiment témoin, lorsque le texte est bleu, il s'agit du bâtiment avec la toiture blanche.

Résultats avec climatisation

Le mois d'après, les ingénieurs responsables de ce test ont allumé la climatisation.

Dans chaque bâtiment, la climatisation est la même, tout comme les instruments de mesure pour calculer le temps de fonctionnement, les consommations etc...

Et les résultats sont tout aussi impressionnants.

Pour le bâtiment noir, la climatisation se met en route chaque jour vers 11h du matin.

Pour le bâtiment blanc, la climatisation se met en route à 14h et fonctionne beaucoup moins longtemps.

Une climatisation qui fonctionne chaque jour moins longtemps, c'est une climatisation qui va avoir une durée de vie plus longue sur la durée.

En terme de consommation, le résultat est tout aussi impressionnant : jusqu'à 67% d'économies par jour et une moyenne sur le mois de 52% d'économies de climatisation.

En conclusion, que vous soyez à la recherche d'économies d'énergie ou de gains en confort, les études le prouvent, il est très intéressant d'appliquer notre peinture de cool roofing Aircool, sur votre toiture.

N'hésitez pas à nous contacter pour échanger sur vos problématiques : maxime@aircool.tech ou directement par téléphone au 06 24 07 18 02

Bonne journée.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK